Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 avril 2016 4 14 /04 /avril /2016 21:00

Début avril j'ai eu la chance de partir aux Etats-Unis, dans le cadre d'un rassemblement des revendeurs de la marque HOBIE, pour y découvrir le nouveau produit 2016 de cette marque. Pour ceux qui ne savent pas, la société HOBIE CAT est le fournisseur des kayaks à pédales. L'entreprise est située dans le sud de la Californie, et le rassemblement avait lieu à SAN-DIEGO.

Départ de Paris le dimanche matin, pour une arrivée à SEATLE puis SAN-DIEGO, avec 9 heures de décalage horaire en moins. La journée fut longue !

Voyage USA

Le lendemain, rien de spécial de prévu, découverte de l'hôtel, et petit tour avec mes amis hollandais dans un centre commercial à la frontière mexicaine, histoire de faire des emplettes. La vue de la chambre est plutôt sympa. La piscine aussi !

Voyage USA
Voyage USA
Voyage USA

Le lendemain matin les choses sérieuses commencent avec une réunion dans la grande salle de l'hôtel. Je vous passe les détails, sur l'histoire de la société, les nouveautés, etc. Puis la mise en scène est parfaite, les rideaux s'ouvrent et nous découvrons sur l'eau, LE nouveau produit, le HOBIE MIRAGE ECLIPSE. Le concept, un paddle avec un pédalier. La position est debout, et c'est un mouvement de step qui fait avancer la chose. Très intéressant ! Le produit est exposé puis expliquer, avant que nous puissions le toucher et monter dessus.

Voyage USA
Voyage USA
Voyage USA

Après un sachet repas avec un sandwich, direction la plage pour un essai réel sur l'eau. Deux longueurs 3.2 m  et 3.66 m, et deux couleurs. Le produit est plutôt beau et bien finit. La stabilité est au rendez-vous mais de là à se retourner pour prendre une canne à pêche, pas certain. Le mouvement est déroutant au début, puis on s'y fait. Par contre si on essaye d'appuyer fort pour gagner en vitesse le rythme cardiaque monte vite. Mais dans l'ensemble, c'est plutôt sympathique !

Voyage USA

Le soir repas de clôture sur la plage de l'hôtel, bonne ambiance avec un petit groupe de musique.

Quelques autres photos comme un pickup chargé avec un pro-angler, forcement c'est facile comme ça ! Et le camion Hobie, superbe !

Voyage USAVoyage USA
Voyage USA

Le lendemain, visite de l'usine HOBIE à OCEANSIDE. On arrive dans le hall, avec un petit showroom avec des kayaks. Puis on commence la visite. Un premier lieu on les Mirage drive sont assemblés. Un second pour les sièges. On visite également l'atelier voilerie, puis on passe au plus intéressant, la fabrication des kayaks.

Voyage USA

Les moules sont préparés, puis passé dans le four qui sont gérer informatique. Pour chaque modèle de kayak, il y a un programme, qui gère le temps de cuisson, les mouvements à imprimer au moule. Puis le moule est mis à refroidir en rotation sous des ventilateurs, avant d'être ouvert. Le kayak démoulé, est tout de suite remplit d'air pour qu'il garde sa forme, et des renforts sont positionnés pour qu'il ne bouge. Ils sont ensuite stockés avant de rejoindre la chaine de montage. Pose des trappes, des gouvernails, et de tous les accessoires. Impressionnant !

Voyage USAVoyage USA
Voyage USA
Voyage USAVoyage USA

Passons aux choses sérieuse, la pêche ! Malheureusement nous n'avons trouvé de guide avec des kayaks à pédale, dans la région pour pêcher le black bass. Ce sera donc avec un kayak à pagaie, dans une rivière avec du courant, et des moulinets américain qui ont la manivelle du mauvais coté ! pas mal de petits touches et quelques petits poissons décrochés. Je manque un premier brochet. Je mets au sec un premier black bass à petite bouche correct. Puis c'est le big one !! Un superbe poisson de 51 cm. Pas de chance, je n'avais pas vu la buée sur l'appareil...je termine avec un beau musky autour de 85 cm, qui finira par casser à la ligne après plusieurs tentatives par le gars pour l'attraper à la pince. Une belle sortie !

Voyage USAVoyage USA
Voyage USA

Enfin pour terminer, je ne pouvais pas partir sans faire un tour dans un BASS PRO SHOP, le supermarché de la pêche et de la chasse. Les images parlent d'elle même ! Vivement la prochaine fois, c'était vraiment cool !

Voyage USA
Voyage USA
Voyage USA
Voyage USA
Voyage USA

an

Published by Thintin
commenter cet article
3 janvier 2016 7 03 /01 /janvier /2016 17:03
Bonne année !!

C'est avec beaucoup de plaisir que je viens vous présenter tous mes voeux pour cette nouvelle année. Merci pour votre fidélité, depuis maintenant 6 ans que le blog existe.

Malheureusement comme vous avez pu le constater depuis mon retour en métropole, l'activité du blog a beaucoup diminué. J'essaye de le mettre à jour dès que je peux, mais je manque de temps...

J'espère pouvoir me dégager un peu plus de temps cette année, pour faire des sorties et surtout alimenter le blog. Si ce n'est pas le cas, je n'aurai pas d'autres choix que de mettre fin à cette belle aventure.

Published by Thintin
commenter cet article
20 décembre 2015 7 20 /12 /décembre /2015 17:18

L’année dernière à la même époque j’avais touché quelques sandres sur ce secteur du Cher. Et cela faisait un moment que je voulais y retourner pour voir ce qu’il en était. Par contre le niveau d’eau de cette année n’a rien à voir, beaucoup plus bas.

Vers 9h30 les kayaks sont prêts et mis à l’eau. Dans un premier temps, on se laisse dériver avec le courant vers les secteurs propices.

Glane d'Halloween !

Dans une première fosse en bordure Maël aperçoit un premier petit silure . La première partie de la matinée ne donne rien, malgré une prospection minutieuse des zones plus profondes de la rivière. C’est Maël qui va apercevoir le premier spécimen de la matinée.

Glane d'Halloween !

Un gros silure vient juste de se poser sur le fond sous son kayak. La bordure comporte quelques branches noyées, et la clarté de l’eau, même avec plus de 2 mètres de fond nous permet d’observer les poissons cachés sous les branches. Deux sont côte à côte, et un troisième est seul au-dessus. Maël n’ayant jamais attrapé de silure, je lui laisse la primeur en lui disant de tenter le poisson seul qui se trouve dans moins d’obstacles. Il se dirige vers l’endroit tout en regardant le fond, et m’annonce deux autres silures que nous n’avions pas vus. Je lui emboite le « drive » et me positionne. Je mets mon leurre à l’eau tout en essayant de localiser les poissons. J’ai juste le temps de le voir arriver et de se saisir immédiatement de mon skeleton !

Glane d'Halloween !

Je n’ai pas vraiment le matériel adéquat, j’ai une canne light 3.5/10 gr avec un moulinet Lews 2500. Ma tresse est en 11/100 et mon bas de ligne en fluoro 30/100. Heureusement j’ai un avançon en gros fluoro prévu pour le brochet. Dans les premières secondes le silure reste sur la bordure et il a même tendance à rejoindre les branches, pas bon…. J’arrive à le faire sortir, et d’un rush de fou, il traverse complètement la rivière. Ça m’arrange, mais il n’y reste pas longtemps et reviens systématiquement vers les branches et la partie la plus profonde. J’arrive un peu à le contenir, mais il rejoint une fois de plus les branches noyées. Soucis, ma tresse est coincée, et à ce moment-là, je pense l’avoir perdu.

 

Glane d'Halloween !

Maël me donne un coup de main pour me remettre dans le bon sens, car le courant et le silure m’ont entraîné sur la berge. Finalement en m’éloignant, j’arrive à décoincer ma ligne, et je reprends le contact. Cela fait déjà 20 minutes que le manège dure. Il semblerait qu’il donne les premiers signes de fatigue. Je tourne en rond 10 minutes de plus pour enfin le voir arriver en surface. Je tente à plusieurs reprises de me saisir de sa mâchoire, mais c’est chaud. Maël mets un gant et arrive à l’agripper. Direction la bordure pour nous échouer et mesurer la bête.

Glane d'Halloween !Glane d'Halloween !
Glane d'Halloween !

Verdict, 2.23 m ! C’est mon plus gros silure à ce jour. Après quelques photos rapides pour ne pas trop laisser le poisson à l’air, il repart tranquillement se poser sur le fond et reprendre ses esprits. Je fais la même chose sur le bord, et nous reprenons des forces avec un casse-croute bien mérité !

Glane d'Halloween !

Nous repartons, et Maël veut tenter un des autres poissons, normal ! Pas de chance, ils ne veulent pas bouger. Je décide Maël, et nous continuons à descendre un peu la rivière pour voir. Mais le niveau est très bas, et l’eau super claire. En plein milieu de la rivière, Maël repère un autre silure posé sur le fond la tête dans les algues. Un autre juste au-dessus. En remontant, encore un autre dans 1 mètre d’eau toujours poster dans les algues. Maël tente de le faire mordre, mais il ne semble pas vraiment intéressé par son leurre. Nous retournons sur le secteur on j’ai fait mon poisson. Ils sont toujours là ! Je passe mon skeleton à Maël en espérant que ça va le faire. Après plusieurs tentatives, c’est enfin la touche ! Mais il n’est pas bien positionné et le silure revient se caler directement sous la branche. Après plusieurs minutes à essayer de le faire bouger et surtout de décoincer la ligne des branches, c’est la casse… vraiment pas de chance, mais avec ce matériel, c’est chaud. En ce qui me concerne, j’ai vraiment eu de la chance ! Pour Maël ce sera pour la prochaine fois, j’en suis sûr. Nous prendrons le bon matériel cette fois ! »

Glane d'Halloween !

La vidéo c'est par ICI !

Published by Thintin
commenter cet article
25 août 2015 2 25 /08 /août /2015 22:38

C'est après 10 heures de route depuis Lacanau ou nous avons passé le weekend que nous arrivons en Extremadura, région centrale de l'ouest de l'Espagne, en ce lundi soir. Installation au camping, préparation du matériel, car le lendemain matin nous avons rendez-vous avec Samuel, notre guide pour 2 jours de pêche en bateau. Il est le responsable du camp Predator Fishing Camp.

Vacances Espagnoles

C'est sur le barrage de Garcia del Sola que nous nous retrouvons. Je ne parle pas de la méteo, il fait beau et chaud, comme toujours à cette période dans cette région. La température de l'eau est à 28 degrès en surface, ce qui est chaud pour un brochet. Samuel nous explique les techniques et ou nous devrions trouver les poissons. Les premiers postes ne donnent rien, il va falloir insister. La configuration du lac est classique, 35 mètres de fond au milieu et suivant les endroits entre 15 et 20 mètres en bordure.

C'est Maël qui va toucher le premier poisson. Après avoir senti une tape, il accèlère juste en arrivant au bateau sur les conseils de Samuel, et c'est pendu ! Un premier brochet de 75 cm.

Vacances Espagnoles

Du coup je change de leurre pour essayer le même que Maël, un leurre Storm qui fonctionne très bien sur les brochets. les premières touchent ne se font pas attendre. Je me fais couper la queue du leurre, et quelques instants plus tard, je me fais couper l'hameçon voleur pourtant monté en 50/100. Il va y avoir du bricolage a refaire ce soir, pour augmenter le diamètre des hameçons voleurs. Changement de poste, et nouvelle touche pour moi, mais je décroche le poisson après quelques secondes de combat. Ce n'est pas ma journée ! Après une pause casse croute on va vers un nouveau poste, en espérant que les poissons voudront bien bouger un peu plus. On dirait qu'ils sont plus actifs, et Maël vient de férrer un beau poisson. Un 93 cm qu'il mets au sec. Très beau poisson bien gras et en pleine forme. Quelques lancés plus tard nouvelle touche, et un 3 ème poisson pour lui. Plus fin et moins dodu, mais tout de même 89 cm.

Vacances Espagnoles
Vacances Espagnoles

Ce sera tout pour aujourd'hui, malgrès plusieurs changement de postes, de leurres, etc.

La journée de Maël ! :-)

 

Le lendemain on décide d'aller voir sur un autre lac, le Cijara. Histoire de voir autre chose. Les ablettes sont rassemblées à proximité du barrage, il devrait y avoir les brochets dessous. Effectivement on trouve un banc de poissons blancs, mais rien d'autre en vue. On change de poste, de l'autre coté du lac. Heureusement le bateau de Samuel est rapide, et permet de bouger efficacement. Heureusement car en kayak, on n'était pas arrivé...C'est sous un pont que l'on retrouve un banc d'ablette, et pêcher à l'ombre, cela fait du bien. Par contre, les carnassiers ne sont toujours pas là. Un autre poste ne donnera rien non plus, et comme il est presque midi, on retourne sous le pont histoire de manger à l'ombre. Juste pour rappel, il fait environ 38 degrès ! Après avoir repris des forces, la pêche reprend, mais c'est plutôt calme. Samuel décide d'aller voir ailleurs, mais c'est à ce moment que j'enregistre ma première touche. Un poisson de 84 cm bien sympathique. Du coup si l'activité commence on va insister un peu.

Vacances Espagnoles

Le sondeur confirme, il y a de jolies détections sous le banc d'ablette, et il semblerait qu'elles attaquent le banc de poisson. Alors qu'il ya un bel écho au sondeur sous le bateau, je change de canne, et je mets un shad GT modifié avec une palette à la place de la queue. Le leurre arrive à la bone profondeur sous le bateau, je prends contact, 2 animations, et c'est la touche ! C'est lourd et ça monte doucement. Un superbe poisson qui doit passer le mètre vient de crever la surface. Verdict, 99 cm ! Superbe.

Vacances Espagnoles

On va camper le reste de l'après midi sur le même poste, bougeant le bateau en fonction de la mobilité du banc d'ablettes. Il y aura alternance de peu d'activité, avec de bons moments ou les touches s'enchaînent. Un total de 25 touches pour 11 poissons mis au sec. Maël décrochera un premier poisson d'environ 75 cm, avant de metre au sec un poisson de 71 cm. Puis il enchaîne avec 2 brochets de 85 cm.

Vacances Espagnoles
Vacances EspagnolesVacances Espagnoles

De mon coté, je prends 2 autres poissons : 87 et 80 cm. Samuel n'est pas en reste avec aussi 3 poissons pris autour de 80 cms. Les très gros ne sont pas dans le secteur, ce sera pour une prochaine.

Vacances EspagnolesVacances Espagnoles
Vacances Espagnoles

C'est sur cette belle journée, que se termine nos sorties avec Samuel. Merci à lui pour ses précieux conseils, sa bonne humeur, et sa disponibilité. Demain on sort les kayaks pour se frotter aux brochets espagnols !

 

Le lendemain matin repos, et balade en famille. Petit passage au magasin de pêche de Talarubias, pour quelques courses. C'est vers 18 h que nous mettons les kayaks à l'eau sur le lac de Garcia del Sola. On aimerai bien faire quelques blackbass, mais les beaux poissons sont cachés. Maël touchera le premier un poisson, mais c'est beau brochet de 80 cm. Il lui en a fait voir de toutes les couleurs d'ailleurs !

Vacances Espagnoles

Ensuite on cherche les blackbass. Il y a beaucoup de petits poissons, et on va en faire un paquet. Je ferai le plus beau, un 36 cm, ce qui est pour l'Espagne un petit...

Vacances Espagnoles
Vacances Espagnoles

Le lendemain matin remise à l'eau des kayaks sur le même lac vers 8h30.

 On commence par pêcher autour d'une île pour essayer toujours de trouver de beaux blackbass, mais rien. On decide de repartir vers les premiers spots que nous avions pêché avec Samuel. Pas beaucoup d'activité ce matin, mais j'arrive tout de même à faire un brochet de 71 cm en traînant un crank. Alors que nous repartons pour rejoindre Valérie et Olwen dans un restaurant au bord du lac, Maël manque 2 touches toujours au crank. Il semblerait que la technique soit la bonne..

Vacances Espagnoles

Après une bonne pause, nous repartons en direction d'une anse toujours avec nos cranks derrière les kayaks. Maël touche le premier poisson, un 74 cm. Il est vrai qu'au sondeur un banc de petits poissons apparaît. On repasse dans le secteur, et je passe avec un shad à palette. Bon choix, je mets au sec un 78 avec une belle balafre sur le coté, surement une attaque de cormoran. Maël est aussi en activité avec un petit poisson de 60, mais toujours aussi beau.

Vacances Espagnoles
Vacances EspagnolesVacances Espagnoles

Le vent s'est bien levé, mais la pêche reste possible, et une fois dans l'anse on se retrouve abrité. Je suis toujours au shad a palette. Je lance, et alors que le leurre descend, touche ! Mais je n'ai pas le temps de rien faire, mon 70/100 coupé net ! Je suis en train de refaire mon montage, et touche pour Maël. Je viens vers lui pour l'aider, et je mets dans l'épuisette un superbe poisson de 88 cm. Son plus gros brochet en kayak.

Vacances Espagnoles

On insiste un peu sur le spot, car il semble y avoir de l'activité. Je touche un autre poisson très lourd, mais il se décroche assez rapidement. Le peu que j'ai senti, me fait penser à un très beau poisson. Vraiment dommage. On décide donc de repartir vers le secteur précedent, et de faire quelques pointes rocheuses. Mais le vent est vraiment très fort et la pêche est devenu compliquée. Il faut pédaler en permanence pour contrer le vent et pouvoir pêcher correctement. plutôt difficile. On décide de se rapprocher de la mise à l'eau pour essayer de se mettre à l'abri. Toujours au crank je fais un premier poisson de 61, Maël manque 2 touches, et je finis avec un beau 85. Sympathique pour conclure la journée.

Vacances Espagnoles
Vacances Espagnoles

Le lendemain matin depart de bonne heure sur le même lac, toujours à la recherche du blackbass. On fera pas mal de petits poissons comme d'habitude. Surement pas la bonne technique pour les gros. Ensuite on passe au brochet, mais pas facile. Une fois de plus ce sera le crank qui va me rapporter un poisson de 71 cm. Ce sera le seul de la matinée.

Vacances Espagnoles

On sort les kayaks de l'eau et on repasse au camping récupérer Valérie et Olwen. Direction le lac de Cijara. Halte repas sur la route histoire de prendre des forces. On arrive a la mise à l'eau, et c'est parti pour le coup du soir. Nous sommes sur le même spot que nous avions pêché avec Samuel. On espère que les poissons seront au rendez-vous. Le début est plutôt timide, Maël décroche un premier poisson. On retrouve le banc d'ablettes et les premiers échos de brochet apparaissent. Je fais le premier poisson d'environ 75 cm, qui va se décrocher au kayak. Puis une grosse touche me surprend, et le poisson se décroche. Il avait l'air bien beau pourtant ! J'enchaîne avec un autre poisson de 75 cm.

Vacances Espagnoles
Vacances Espagnoles

Je passe la caméra à Maël, la dernière fois il avais fait son brochet de 88 cm. A croire que cela lui porte chance, il vient de ferrer, et le combat s'éternise. C'est un beau poisson. Il arrive en surface, et je pense que ces un métré. Je le mets enfin dans l'épuisette, il est vraiment beau ! Verdict 99 cm, il ne manquait pas grand chose !! Séance photo, et il repart prendre quelques centimètres supplémentaires pour la prochaine fois.

Vacances Espagnoles
Vacances Espagnoles

C'est sur ce superbe poisson que ce termine notre séjour en Extremadura. Bien que la pêche n'ai pas été facile, il faut dire que juillet n'est pas la meilleur saison, j'ai bien aimé le coin, et je pense que je reviendrai. Les poissons sont vraiment beaux dans ces lacs !!

La vidéo !

Vacances Espagnoles
Published by Thintin
commenter cet article
14 juillet 2015 2 14 /07 /juillet /2015 21:21
World Predator Classic 2015

Du 24 au 27 juin j'ai participé en compagnie de mon ami François à cette compétition, qui se dit la plus grande compétition de pêche au leurre en Europe. Elle se déroulait en Hollande depuis le port de HELLEVOESTLUIS, un joli coin. Après avoir récupéré François à la gare de Lille, nous arrivons dans la nuit au camping. Le lendemain matin, repérage des lieux, courses, achat des permis de pêche. Dans l'après midi on va s'enregistrer pour la compétition, histoire d'être tranquille et de pouvoir faire un premier préfishing. Les conditions ne sont pas au top, vent, et il ne fait pas très chaud. On met les kayaks à l'eau vers 18 h. Du coup on reste en bordure, pas la peine d'aller voir plus loin. François fait le premier poisson, un sandre de 53 cm. Cela fait déjà une zone à pêcher pour la compétition. Un bass-boat se dirige vers moi, c'est Arnaud Brière, qui lui aussi participe à la compétition bateau. On papote un peu, et il me donne quelques tuyaux. Je retrouve François, qui vient de décrocher un autre poisson, et je fais la même chose quelques minutes plus tard. En continuant la prospection, je touche un beau poisson, un sandre de 60 cm. Quelques minutes plus tard, François remet ça avec un superbe sandre de 70 cm ! Pour ce soir ça ira, on rentre !

World Predator Classic 2015World Predator Classic 2015
World Predator Classic 2015

Le lendemain matin le vent s'est calmé, et on décide d'aller faire un tour, même si le préfishing n'est pas autorisé pour repérer d'autres secteurs. Il y a une ile en plein milieu, avec une zone peu profonde garnie d'herbiers. Cela me semble une super zone, à voir. La zone nord semble compliquée, et je ne suis pas certain qu'on aura le temps d'y aller....L'après midi est consacré à la cérémonie d'ouverture. Défilé dans le port et le canal des bateaux et kayaks. Défilé à pied avec les drapeaux jusqu'au bout du port, avec 2 coups de canon officialisant l'ouverture de la compétition !

World Predator Classic 2015
World Predator Classic 2015
World Predator Classic 2015

Le lendemain matin les choses sérieuses commencent. Le départ est donné pour 7h30. les 33 kayaks en compétition s'élancent ! Avec Francois la stratégie est d'abord de commencer dans le secteur ou nous avons fait les sandres en préfishing. François gratte le fond, alors que moi j'essaye les bordures pour trouver les poissons. Rien du tout pour l'instant. Nous décidons donc d'aller plus loin, dans le secteur ou la plupart des kayaks se trouvent. Une jolie baie, peu profonde avec des herbiers. C'est François qui en pêchant en surface ouvre le compteur, une belle perche de 43 cm ! Ca motive !

World Predator Classic 2015

On insiste sur la zone sans d'autres touches. François vient me voir, et me propose de repartir sur la zone des sandres, tout en mangeant. Je n'y croyais pas trop, surtout à l'heure de midi, mais pourquoi pas. On arrive sur zone après avoir manger notre sandwich, il reste un peu plus de 2 heures de pêche, la fin est prévue pour 15 h. François est au top, et il met au sec le premier sandre, pas gros mais maillé, cela suffit : 46 cm sur la règle.

World Predator Classic 2015

La motivation est au taquet, et je me concentre pour pêcher au mieux. Et ça paye ! Je met au sec mon premier sandre, un beau poisson de 65 cm. A peine 30 minutes plus tard, deuxième touche, et hop, un 69 cm ! Très content de ce résultat, François termine à la 13 ème place et moi à la 10 ème place. Plutôt bien pour un premier jour !

World Predator Classic 2015World Predator Classic 2015

Deuxième jour de compétition. Après discussion avec François, je veux absolument tester la zone peu profonde au niveau de l'ile. Dès le départ, on décide de mettre un coup sur la zone des sandres. Quelques minutes, mais pas de touches. On file sur la zone. Un autre kayak est sur la zone, c'est un pêcheur américain, et il fait une belle perche. Je dis à François qu'il faut balayer la zone. J'avais raison, je touche ma première perche, 28 cm. C'est déjà un poisson dans le panier.

 

World Predator Classic 2015

François ne sent pas le coin, et il a du mal à pêcher, du coup il décide de retourner dans la baie ou il a touché la perche hier. Moi je décide d'insister, surtout que les conditions sont vraiment excellentes, pas un souffle de vent. Nouvelle tape, et je vois une belle perche arriver au kayak derrière le leurre, mince pas piquée...Un peu plus tard, c'est bon, une perche ! Une belle de 36 cm.

World Predator Classic 2015

Il est déjà 11 h, et je décide de retrouver François. Il n'est pas dans la baie. Je pêche un peu tout de même, et je retourne sur le secteur à sandre, où je retrouve mon compagnon. Il est sur le bord, et attend son casse-croute qui est avec moi. On mange rapidement, et c'est parti pour chercher les sandres. Je fais le premier, un sandre de 52 cm. quelque minutes plus tard, je change de leurre, pour un sandra jaune tête noire. Bon choix, je fèrre un autre poisson. Alors que je commence à le remonter, il se décroche. Mince alors ! Surtout qu'en regardant mon leurre, c'est le stinger qui a cassé ! Un que j'avais acheté dans le commerce, le fil d'acier cassé..Dégoutté. Alors qu'il ne reste qu'une demi-heure de pêche, François comme d'autres compétiteurs sont rentrés. Moi je ferre mon second sandre, un poisson de 66 cm ! Je termine à la seconde place de la manche, et je remonte à la 4 ème place au général. Dommage pour la perche manquée, et surtout pour le sandre cassé, mais c'est comme ça !

World Predator Classic 2015
World Predator Classic 2015

Du coup, pour le dernier jour, j'ai la pression, si je veux maintenir mon rang, il faut que je pêche bien. Les conditions ont complètement changée, et le vent est très fort. Je repart tout de même sur la zone des perches. François me suit, mais repart rapidement. Je mets en place l'ancre flottante, et je commence mes dérives. J'utilise les mêmes leures que la veille, des lipless sans billes. Après plusieurs dérives sans touches, et comme le vent est assez fort, je décide de passer avec un leurre à bille, histoire de voir si cela peut déclencher les attaques. Première dérive, je touche une perche qui se décroche. Je me replace. Cette fois la touche est franche, et lourde ! Ce n'est pas une perche, mais un superbe brochet ! Avec le vent, j'ai du mal à l'approcher du kayak, et finalement, il rentre dans l'épuisette ! Je l'estime à un bon 85 cm ! Il est bien piqué, et j'ai oublié ma pince pour le décrocher. Je décide de tirer un peu fort, et je le décroche. Par contre, c'est moi que j'ai accroché, je me plante l'hameçon sur le dessus du doigt, très profond. La galère. J'essaye de réfléchir, il faut que j'appelle un bateau, mais je veux conserver le poisson en état. Je relève l'ancre flottante, et je glisse le poisson dans l'épuisette qui est trop petite, et je la mets à l'eau. J'attrape mon téléphone, le brochet donne un coup de queue, et il repart....Je suis vert !! Je n'ai pas pu homologuer ce beau poisson.

World Predator Classic 2015
World Predator Classic 2015

Les bateaux arrivent, et je dois rejoindre le bord. Les organisateurs me retrouvent pour me dire que les secours vont arriver pour m'amener à l'hôpital. François est sur le bord également, et c'est lui qui va opérer, pas question d'aller à l'hôpital, il reste encore 3 heures de pêche. Il fait passer l'hameçon de l'autre coté, coupe la pointe, et le ressort. un pansement, et c'est parti ! Malheureusement les poissons ne sont pas au rendez-vous, je vais juste en décrocher un, rien de plus. Pour François rien non plus. La compétition est terminée, on range le matériel.

World Predator Classic 2015
World Predator Classic 2015

On se retrouve le soir pour un verre et un repas de cloture avant la proclamation des résultats. Malgré ma troisième journée catastrophique, je termine à la 6 ème place, plutôt satisfait de la chose, même si je pense que j'aurai pu faire mieux. C'est comme ça ! C'est Daniel qui remporte la compétition, le local de l'étape qui connait parfaitement les lieux. Je reçois un autre prix, celui du courage pour mon hameçon retiré du doigt...Ce brochet m'aura au moins fait gagner quelquechose! j'ai bien aimé l'ambiance, mais surtout le coin, ou il est possible de faire du beau poisson. A voir si l'année prochaine je reviens...

 

Le classement complet :

http://www.worldpredatorclassic.com/wpk-2015-leaderboard/

 

Pour la vidéo c'est ICI.

World Predator Classic 2015
Published by Thintin
commenter cet article
19 mai 2015 2 19 /05 /mai /2015 21:30

Pour ceux qui ne connaissent pas, cette année se déroule une grosse compétition de pêche en kayak, la SEA KAYAK FISHING. Elle se tient sur 3 manches, la première était à Roscoff les 16 et 17 mai. C'est une compétition de pêche en mer qui cible toutes les espèces. L'espèce reine étant bien entendu le bar. Chaque nouvelle espèce attrapée rapporte 30 points. La taille des bars maillés, c'est à dire supérieure à 42 cm, est ajoutée à ces points. Voilà pour le résumé sur le déroulement de la compétition, passons aux choses sérieuses !

Départ pour moi le vendredi matin, pour une arrivée vers 13h au port de Roscoff. Repas, exposition des kayaks, récupération du badge et de la dotation, avant de partir s'installer au camping.

 

Sea Kayak Fishing, Roscoff.

Tout est en place, on peut commencer à préparer les kayaks et le matos. Il ne faut pas oublier le repas avant de préparer les derniers leurres pour le lendemain. Il faut dire qu'il y a une belle ambiance !

Sea Kayak Fishing, Roscoff.

Après une nuit courte, il est l'heure de s'aligner pour le départ, il faut dire qu'il y a du monde, 77 participants pour ce premier jour ! Les conditions météos ne sont pas très favorables, pas mal de vent et un temps maussade. Je décide de partir vers le sud pour trouver des parcs à huitres et voir si le poisson est sur le secteur. Surtout que la marée descend, et qu'il ne faut pas trop tarder, avant que les poissons partent dans le chenal. Je ne trouve rien sauf des algues en grand nombre, ce qui rend la pêche difficile. Je passe ma matinée sans une seule touche. Je décide de partir vers le chenal, et je retrouve la plupart des concurrents sur ce secteur.

Sea Kayak Fishing, Roscoff.Sea Kayak Fishing, Roscoff.

Je croise Stephane qui me dit qu'il y a du lieu dans le secteur, et de la vieille, il me conseille même d'utiliser un leurre GULP Alive. Bonne idée, car quelques dérives plus tard je touche un joli lieu qui me permet de marquer 30 points !

Sea Kayak Fishing, Roscoff.

Je vais insister dans le secteur car la marée commence à monter. Je touche 2 bars non maillés, rien de plus. Sur le retour , je retrouve nos amis Viking, Vincent et Patrick qui font du rase caillou...

Sea Kayak Fishing, Roscoff.
Sea Kayak Fishing, Roscoff.
Sea Kayak Fishing, Roscoff.

En rentrant, tout le monde discute des résultats, et il semblerait que Doudou s'en est bien sorti puiqu'il a réussi à valider 4 bars, et 2 autres espèces, je crois. Le soir après l'annonce des résultats, c'est confirmé, il est devant !

 

Le lendemain matin après une nuit courte et mouvementée...(musique et ronflements), c'est parti pour la deuxième journée. Les conditions météos devraient être plus favorables. C'est beau !!

 

Sea Kayak Fishing, Roscoff.
Sea Kayak Fishing, Roscoff.

Je décide de partir sur une zone rocheuse repérée la veille, qui en plus longe des parcs à huitres. J'y retrouve Stéphane et Edouard. Il ouvre le bal avec un premier poisson maillé. Puis c'est au tour de Stéphane, alor que Doudou enchaîne un autre poisson. On a trouvé le spot, ils sont sur la zone. C'est à mon tour de toucher un bar maillé, que je mets au sec. 54.7 cm après mesure auprès du bateau commissaire. Le passage de poisson touche à sa fin. Stéphane refait un poisson non maillé, alors qu'Edouard en aura touché 3 au total et décroché 2 autres je crois. Il conforte ainsi son avance.

Sea Kayak Fishing, Roscoff.
Sea Kayak Fishing, Roscoff.
Sea Kayak Fishing, Roscoff.
Sea Kayak Fishing, Roscoff.
Sea Kayak Fishing, Roscoff.

On se laisse dériver par le courant qui nous entraîne vers la sortie du chenal. je change de leurre souple pour voir et essayer de trouver quelquechose qui pourrait faire la différence. Je cherche toujours le bar, comme je ne le pêche pas souvent, autant se faire plaisir. Mais cette fois c'est une vieille qui finit au fond de l'épuisette. Je ne vais pas me plaindre, elle me permet de marquer 30 points de plus ! Du coup je tente de pêcher en verticale à la lame pour faire une autre espèce de poisson, mais ce sera une autre vieille !

Sea Kayak Fishing, Roscoff.
Sea Kayak Fishing, Roscoff.

C'est sur ce poisson que se termine ma session. La manche se termine plus tôt aujourd'hui, et la mer n'a pas finit de monter, il va falloir pousser les kayaks sur la plage. Le temps de se restaurer, de tout ranger, et c'est l'annonce des résultats.

Sea Kayak Fishing, Roscoff.

L'équipe SAVAGER'S est à l'honneur. Comme attendu, c'est Edouard qui remporte la compétition loin devant avec 7 bars maillés validés. J'ai l'honneur de lui remettre au non de SAVAGER'S un kayak VIKING PROFISH 400, un beau cadeau ! Axel termine à la cinquième place et  avec le plus gros bar de la compétition. Ewen est 7 ème, Vincent est 14 ème, et moi juste devant Stéphane à la 20 ème place. Pas mal pour une première sortie de l'année !

Sea Kayak Fishing, Roscoff.
Sea Kayak Fishing, Roscoff.
Sea Kayak Fishing, Roscoff.

Une super ambiance qui je pense continuera pour la prochaine manche le 20 et 21 juin.

 

Pour laa vidéo est c'est ICI.

Published by Thintin
commenter cet article
26 avril 2015 7 26 /04 /avril /2015 21:09

Enfin les beaux jours reviennent et avec eux la pêche va enfin pouvoir reprendre. Je vais profiter de cet article pour faire un tour d'horizon des prévisions des sorties prévues pour la nouvelle saison. En réalité, elle a déjà démarré avec un petit séjour en Méditerranée. Les Pélamides étaient au rendez-vous.

Saison 2015

Je vais démarré le mois de mai pas une session en mer du coté de Noirmoutier, si la météo n'est pas trop mauvaise. Pour l'ouverture du carnassier, on verra plus tard.

Le weekend du 14 mai, c'est la première manche de la SKF (sea Kayak Fishing), une compétition de pêche en mer regroupant en 80 et 100 participants. Bonne ambiance assurée !

Le weekend suivant, les Savager's days en bretagne nord, pêche du bar au programme.

Dernier weekend de mai, direction le lac de Lacanau pour une session brochet !

Le 17 et 18 juin, deuxième manche de la SKF à Concarneau, un coin superbe.

Dans la foulée, du 24 au 27 je participe à la plus grande compétition de pêche aux leurres en Europe. Elle se déroule en Hollande, un grand moment je pense.

http://www.worldpredatorclassic.com/wpk15-kayak-open-official-list/

En juillet j'ai précu de faire un tour en Espagne et au Portugal, pour queleques parties de pêche en kayak, à condition que j'ai le temps d'organiser tout ça...

Ensuite le mois de Septembre, avec la 2 ème édition des championnats d'Europe de pêche en kayak Hobie. Normalement je ne dois pas participer, car je fais partie de l'organisation.

Le weekend suivant, c'est la 3ème et dernière manche de la SKF sur l'ile de Ré avec la remise des récompenses lors du salon du Grand pavois.

En Octobre, l'APPMA de Lacanau organise son multi-trophée, j'espère pouvoir y aller pour défendre mon titre. J'ai aussi prévu un petit séjour en Méditérranée. Je crois que je vais manquer de temps....

Cette année les championnats du monde Hobie se déroule en Chine, au mois de novemebre, mais je ne peux dire pour l'instant si je vais m'y rendre. Ce serai de nouveau une super expérience.

Voilà en gros le programme, en espérant que j'arrive à tout faire !! ET en plus de ça, mettre à jour mon blog et faire les vidéos s'il y en a... je suis pas couché !

Saison 2015
Published by Thintin
commenter cet article
23 janvier 2015 5 23 /01 /janvier /2015 20:04

 

En cette fin d'année 2014 l'envie était trop forte de retrouver le soleil. Direction La Réunion pour deux semaines complètes! La pêche n'aura pas été facile, mais cela fait toujours plaisir de prendre quelques beaux poissons, et surtout de retrouver les copains !!

    10896157 544599155675694 8958186056683180004 o

Le compte rendu complet de ce petit séjour, c'est ICI.

Pour la vidéo, c'est par là !

 

J'en profite pour vous présenter mes voeux pour cette nouvelle année, et aussi pour vous remercier de votre fidélité. Vous avez pu constater que l'activité sur le blog à beaucoup diminuée. J'espère avoir un peu plus de temps cette année pour m'en occuper, mais ce n'est pas gagné...Je vais essayer de rattrapper mon retard au niveau des vidéos durant cet hiver, pour repartir de plus belle quand la bonne saison sera de retour.

voeux-2015.jpg

Encore merci à tous et à bientôt.

Published by Thintin
commenter cet article
17 novembre 2014 1 17 /11 /novembre /2014 22:07

Le résumé complet de ces 4 èmes championnats du monde de pêche en kayak Hobie qui se sont déroulés en Hollande.

Une très belle expérience, qui ne s'est pas passée comme je le souhaitais. C'est ça la pêche ! Ce sera pour la prochaine fois !

10658841_812087495508812_1706269393050193384_o.jpg

Le résumé.

Published by Thintin
commenter cet article
15 septembre 2014 1 15 /09 /septembre /2014 22:37

Du 5 au 7 septembre 2014 se déroulait en Hollande les championnats d'Europe de pêche en kayak Hobie.

Nous étions 5 français à défendre nos couleurs.

Hollande 2885

Une très belle compétition avec de très beaux poissons.

photo-3.JPG

Le compte rendu complet sur la page, ICI.

Pour la vidéo, il va falloir attendre un peu...

Published by Thintin - dans Report
commenter cet article

Présentation

  • : La pêche en kayak Hobie
  • La pêche en kayak Hobie
  • : Ma passion la pêche, et plus particulièrement la pêche en kayak. l'objectif est d'arriver à attrapper tous les poissons en kayak !!
  • Contact

Dernière vidéo

                                                                   

Recherche