Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juillet 2015 2 14 /07 /juillet /2015 21:21
World Predator Classic 2015

Du 24 au 27 juin j'ai participé en compagnie de mon ami François à cette compétition, qui se dit la plus grande compétition de pêche au leurre en Europe. Elle se déroulait en Hollande depuis le port de HELLEVOESTLUIS, un joli coin. Après avoir récupéré François à la gare de Lille, nous arrivons dans la nuit au camping. Le lendemain matin, repérage des lieux, courses, achat des permis de pêche. Dans l'après midi on va s'enregistrer pour la compétition, histoire d'être tranquille et de pouvoir faire un premier préfishing. Les conditions ne sont pas au top, vent, et il ne fait pas très chaud. On met les kayaks à l'eau vers 18 h. Du coup on reste en bordure, pas la peine d'aller voir plus loin. François fait le premier poisson, un sandre de 53 cm. Cela fait déjà une zone à pêcher pour la compétition. Un bass-boat se dirige vers moi, c'est Arnaud Brière, qui lui aussi participe à la compétition bateau. On papote un peu, et il me donne quelques tuyaux. Je retrouve François, qui vient de décrocher un autre poisson, et je fais la même chose quelques minutes plus tard. En continuant la prospection, je touche un beau poisson, un sandre de 60 cm. Quelques minutes plus tard, François remet ça avec un superbe sandre de 70 cm ! Pour ce soir ça ira, on rentre !

World Predator Classic 2015World Predator Classic 2015
World Predator Classic 2015

Le lendemain matin le vent s'est calmé, et on décide d'aller faire un tour, même si le préfishing n'est pas autorisé pour repérer d'autres secteurs. Il y a une ile en plein milieu, avec une zone peu profonde garnie d'herbiers. Cela me semble une super zone, à voir. La zone nord semble compliquée, et je ne suis pas certain qu'on aura le temps d'y aller....L'après midi est consacré à la cérémonie d'ouverture. Défilé dans le port et le canal des bateaux et kayaks. Défilé à pied avec les drapeaux jusqu'au bout du port, avec 2 coups de canon officialisant l'ouverture de la compétition !

World Predator Classic 2015
World Predator Classic 2015
World Predator Classic 2015

Le lendemain matin les choses sérieuses commencent. Le départ est donné pour 7h30. les 33 kayaks en compétition s'élancent ! Avec Francois la stratégie est d'abord de commencer dans le secteur ou nous avons fait les sandres en préfishing. François gratte le fond, alors que moi j'essaye les bordures pour trouver les poissons. Rien du tout pour l'instant. Nous décidons donc d'aller plus loin, dans le secteur ou la plupart des kayaks se trouvent. Une jolie baie, peu profonde avec des herbiers. C'est François qui en pêchant en surface ouvre le compteur, une belle perche de 43 cm ! Ca motive !

World Predator Classic 2015

On insiste sur la zone sans d'autres touches. François vient me voir, et me propose de repartir sur la zone des sandres, tout en mangeant. Je n'y croyais pas trop, surtout à l'heure de midi, mais pourquoi pas. On arrive sur zone après avoir manger notre sandwich, il reste un peu plus de 2 heures de pêche, la fin est prévue pour 15 h. François est au top, et il met au sec le premier sandre, pas gros mais maillé, cela suffit : 46 cm sur la règle.

World Predator Classic 2015

La motivation est au taquet, et je me concentre pour pêcher au mieux. Et ça paye ! Je met au sec mon premier sandre, un beau poisson de 65 cm. A peine 30 minutes plus tard, deuxième touche, et hop, un 69 cm ! Très content de ce résultat, François termine à la 13 ème place et moi à la 10 ème place. Plutôt bien pour un premier jour !

World Predator Classic 2015World Predator Classic 2015

Deuxième jour de compétition. Après discussion avec François, je veux absolument tester la zone peu profonde au niveau de l'ile. Dès le départ, on décide de mettre un coup sur la zone des sandres. Quelques minutes, mais pas de touches. On file sur la zone. Un autre kayak est sur la zone, c'est un pêcheur américain, et il fait une belle perche. Je dis à François qu'il faut balayer la zone. J'avais raison, je touche ma première perche, 28 cm. C'est déjà un poisson dans le panier.

 

World Predator Classic 2015

François ne sent pas le coin, et il a du mal à pêcher, du coup il décide de retourner dans la baie ou il a touché la perche hier. Moi je décide d'insister, surtout que les conditions sont vraiment excellentes, pas un souffle de vent. Nouvelle tape, et je vois une belle perche arriver au kayak derrière le leurre, mince pas piquée...Un peu plus tard, c'est bon, une perche ! Une belle de 36 cm.

World Predator Classic 2015

Il est déjà 11 h, et je décide de retrouver François. Il n'est pas dans la baie. Je pêche un peu tout de même, et je retourne sur le secteur à sandre, où je retrouve mon compagnon. Il est sur le bord, et attend son casse-croute qui est avec moi. On mange rapidement, et c'est parti pour chercher les sandres. Je fais le premier, un sandre de 52 cm. quelque minutes plus tard, je change de leurre, pour un sandra jaune tête noire. Bon choix, je fèrre un autre poisson. Alors que je commence à le remonter, il se décroche. Mince alors ! Surtout qu'en regardant mon leurre, c'est le stinger qui a cassé ! Un que j'avais acheté dans le commerce, le fil d'acier cassé..Dégoutté. Alors qu'il ne reste qu'une demi-heure de pêche, François comme d'autres compétiteurs sont rentrés. Moi je ferre mon second sandre, un poisson de 66 cm ! Je termine à la seconde place de la manche, et je remonte à la 4 ème place au général. Dommage pour la perche manquée, et surtout pour le sandre cassé, mais c'est comme ça !

World Predator Classic 2015
World Predator Classic 2015

Du coup, pour le dernier jour, j'ai la pression, si je veux maintenir mon rang, il faut que je pêche bien. Les conditions ont complètement changée, et le vent est très fort. Je repart tout de même sur la zone des perches. François me suit, mais repart rapidement. Je mets en place l'ancre flottante, et je commence mes dérives. J'utilise les mêmes leures que la veille, des lipless sans billes. Après plusieurs dérives sans touches, et comme le vent est assez fort, je décide de passer avec un leurre à bille, histoire de voir si cela peut déclencher les attaques. Première dérive, je touche une perche qui se décroche. Je me replace. Cette fois la touche est franche, et lourde ! Ce n'est pas une perche, mais un superbe brochet ! Avec le vent, j'ai du mal à l'approcher du kayak, et finalement, il rentre dans l'épuisette ! Je l'estime à un bon 85 cm ! Il est bien piqué, et j'ai oublié ma pince pour le décrocher. Je décide de tirer un peu fort, et je le décroche. Par contre, c'est moi que j'ai accroché, je me plante l'hameçon sur le dessus du doigt, très profond. La galère. J'essaye de réfléchir, il faut que j'appelle un bateau, mais je veux conserver le poisson en état. Je relève l'ancre flottante, et je glisse le poisson dans l'épuisette qui est trop petite, et je la mets à l'eau. J'attrape mon téléphone, le brochet donne un coup de queue, et il repart....Je suis vert !! Je n'ai pas pu homologuer ce beau poisson.

World Predator Classic 2015
World Predator Classic 2015

Les bateaux arrivent, et je dois rejoindre le bord. Les organisateurs me retrouvent pour me dire que les secours vont arriver pour m'amener à l'hôpital. François est sur le bord également, et c'est lui qui va opérer, pas question d'aller à l'hôpital, il reste encore 3 heures de pêche. Il fait passer l'hameçon de l'autre coté, coupe la pointe, et le ressort. un pansement, et c'est parti ! Malheureusement les poissons ne sont pas au rendez-vous, je vais juste en décrocher un, rien de plus. Pour François rien non plus. La compétition est terminée, on range le matériel.

World Predator Classic 2015
World Predator Classic 2015

On se retrouve le soir pour un verre et un repas de cloture avant la proclamation des résultats. Malgré ma troisième journée catastrophique, je termine à la 6 ème place, plutôt satisfait de la chose, même si je pense que j'aurai pu faire mieux. C'est comme ça ! C'est Daniel qui remporte la compétition, le local de l'étape qui connait parfaitement les lieux. Je reçois un autre prix, celui du courage pour mon hameçon retiré du doigt...Ce brochet m'aura au moins fait gagner quelquechose! j'ai bien aimé l'ambiance, mais surtout le coin, ou il est possible de faire du beau poisson. A voir si l'année prochaine je reviens...

 

Le classement complet :

http://www.worldpredatorclassic.com/wpk-2015-leaderboard/

 

Pour la vidéo c'est ICI.

World Predator Classic 2015

Partager cet article

Repost 0
Published by Thintin
commenter cet article

commentaires

Sea Kayak Explorer 04/01/2016 08:10

Your blogs are easily accessible and quite enlightening so keep doing the amazing work guys.

François 15/07/2015 10:04

Beau compte-rendu. Je rajouterai que dans cette compet où il est à mon avis impossible de se placer sur le podium tant l'avantage des locaux est énorme, ta sixième place au milieu de onze hollandais et allemands est un exploit...

Biz

Présentation

  • : La pêche en kayak Hobie
  • La pêche en kayak Hobie
  • : Ma passion la pêche, et plus particulièrement la pêche en kayak. l'objectif est d'arriver à attrapper tous les poissons en kayak !!
  • Contact

Dernière vidéo

                                                                   

Recherche